Hélas, Amélie et Croc-Croc nous ont laissé en pleine aventure ! C’est comme ça parfois, les aventures… Amélie et son amie verte s’occupent tellement à sauver la planète qu’ils ont oublié d’écrire dans leur journal pour nous en donner les nouvelles.

Et qu’est-ce que Violet fait pendant tout ça ?

. . .

Add a comment 5 avril 2015

« Croc-Croc… comment es-tu rentré ? »

« Croc-Croc... comment es-tu rentré ? »

Add a comment 7 avril 2014

Amélie et Croc-Croc

11e partie…

Je retourne à la maison avec maman. Aussitôt arrivées, elle me dit : « Va faire tes devoirs maintenant. »

Je marmonne en marchant, mais maman a dû entendre parce qu’elle me répète d’aller faire devoirs sans retard.

Rendue au premier étage, je glisse dans l’office de mes parents avant de continuer à ma chambre. Je m’assoie parterre avec le portable de maman et commence à jouer au Chevaliers et Dragons. « Je m’excuse de t’avoir laissé au parc… »

Je sursaute et me tourne à la gauche, à la droite. Enfin, voilà Croc-Croc devant moi. « Croc-Croc ! comment es-tu rentré ? est-ce que maman t’a vu ?? »

– Non, j’ai rentré par la fenêtre.

– Mais la fenêtre est fermée. Et c’est là qu’en me tournant la tête que j’aperçois ma fenêtre brisée. Croc-Croc, tu as cassé la fenêtre !

Add a comment 17 mars 2014

Amélie et Croc-Croc

10e partie

– Amélie, que fais-tu ici ? C’était maman.

– Euh…

– Ne reviens jamais ici, tu comprends ?

– Mais pourquoi ?

– Ce qui se passe ici n’est pas notre problème. Viens avec moi tout de suite.

– Mais maman, ils veulent fermer leur parc et –

– Ce n’est pas notre problème, Amélie ! Je ne veux pas que tu revienne ici.

Que je me sentais confondue !

Add a comment 3 mars 2014

Amélie et Croc-Croc

9e partie

C’est là que je me suis aperçu que le bourdonnement qui faisait le petit chose vert n’y était plus.

Nico est assit sous un gros arbre, et elle dit : « Je viens chaque jour pour arroser cet arbre.  Y veulent prendre notre parc pour bâtir une autre usine qui va remplir le quartier de fumes toxiques. Moi, je les laisse pas prendre mon arbre ! »

– Il me semble pas juste, je réplique.

– Juste ? Tu crois encore à la justice, toi ?

– Bien oui… euh… oui, je crois.

– Tu fais une décision. Tu es avec nous ou tu es contre nous.

Avec ces derniers mots qui me laisse un peu abasourdie, Nico se lève et cours hors de vu avant que je puisse y demander autre chose. Je regarde autour de moi, me sentant seule.

« Croc-Croc ! Croc-Croc, où es-tu ? »  Et j’entends soudainement une voix familière.

Add a comment 27 janvier 2014

Les amis font une promenade

Add a comment 13 janvier 2014

Amélie et Croc-Croc

8e partie

Je lui suis toujours, et on se retrouve dans un voisinage que je n’ai jamais marché. Il a l’aire abandonné. Au bout de la rue, tout près de la rivière, on se retrouve hors d’un parc entouré d’un ruban jaune, comme ceux que j’ai vu à la télé aux programmes policiers.

« Ô la la… » j’entends mon nouvel ami chuchoter.

« Où sommes-nous ? » je demande à personne. Mais j’entends une voix en réplique. Je n’avais pas aperçu la fille assit sur l’herbe jaune deux mètres à ma gauche.

« C’est toujours comme ça dans notre bout’… »

Je sursaute. « Qui es-tu ? et c’ est toujours comme quoi ? »

« Ils abandonnent toute bonne chose icit. Ils savent qu’on ne fera rien parce qu’on a pas d’argent pour des fla-fla d’avocats, nous. Nico. »

« Euh… pardon ? »

« Nico. Mon nom, c’est Nico. »

Add a comment 1 janvier 2014

Amélie et Croc-Croc

7e partie

– Ô, mais… tu parles !!!

– Oui, oui, je parle, réponds la petite chose verte. Bon, écoute bien. Je suis un cropin

– Un cro… quoi ?

– Un cro-pin. Oui… et euh… et bien. Il se claire la gorge, « Je m’appelle Croc-Croc. Plaisir de faire votre connaissance, mademoiselle. »

J’entend des pas qui descendent le perron. Je dois vite faire une décision. « Partons d’ici. Tu m’explique qui ou quoi tu es plus tard ! »

Je marche vite. Et comme de raison, le petit chose reste de près. Rendue au coin de ma ruelle, je tourne à la droite comme toujours, mais Croc-Croc est tourné à la gauche. Je décide de le suivre. C’est peut-être bonne chose de ne pas prendre une route où maman me chercherait.  Il me semble que nous marchons longtemps…

 

Add a comment 16 décembre 2013

Amélie et Croc-Croc

6e partie…

La fin de journée arrive. Je rentre chez moi, déçue que personne me crois, et j’ai un sens d’être seule au monde. Je monte les escaliers pour retirer mon filet de papillon, une barre de muesli, et je cours derrière la maison. Je crois enfin comprendre ce qui se passe, et je me sens prête maintenant.

Je déguste la barre et je lance le papier parterre. Comme je m’attendais, j’entend le bourdonnement se rapprocher, je vois quelque chose de vert… Ah ha ! et le filet de papillon est en action. La chose est là, attrapée dans mon filet de papillon.

– Maman, maman ! je crie.

– Shhh, s’il-te-plaît, chuchote la petite chose verte.

Add a comment 25 novembre 2013

Il existe !!

Add a comment 20 novembre 2013

Amélie et Croc-Croc

5e partie…

– Non, madame, je n’ai pas besoin d’ophtalmiol… eu… il existe, le chose. Il est là, je te le dis. Il existe et –

– Amélie, écoutes-moi. Retourne en classe. Elle sort de sa salle avec moi, arrête un moment pour parler à la secrétaire. Moi, je suis déjà rendue au corridor quand Mme Feuille m’appelle.

– Attends, Amélie ! elle me passe une note. « Donne cette note à ta prof. »

Je  lit la note :

Chère enseignante,

            Amélie à besoin de rendre visite au ophtalmologiste. Pourriez -vous s.v.p. lui laisser s’asseoir dans un pupitre première rangée pour qu’elle puisse mieux voir le tableau.

 Merci,

Fifi Feuille

 J’entre dans la classe et je passe la note à Mme Ralph… je m’assoie dans le siège désigné.

Add a comment 18 novembre 2013

Amélie et Croc-Croc

4e partie

La cloche d’école nous appelle et on rentre tous. Je prends ma place de nouveau, et de nouveau, je lève ma main pour avertir la prof, «J’ai vu la p’tite chose verte !»

– Oui, oui, la surveillante m’a déjà annoncer ça, Amélie. Tu as sérieusement besoin d’un examen de yeux. Viens, suis-moi.

La professeure, Mme Ralph, m’amène dans le corridor et nous marchons ensemble vers le Bureau. Une fois arrivée, et après une courte conversation avec la secrétaire, je me fais conduire dans la salle de l’infirmière. L’infirmière scolaire me demande, « Comment ça va, Amélie ? »

– Bien, madame Feuille.

L’infirmière regarde à mes yeux, s’obtient d’une lumière très brillante. « Que vois-tu, Amélie ? »

Tout de suite, je bondie à ma défense : « Je vois une toute petite chose verte qui vole et qui bourdonne! Elle est réelle, je te le dis. C’est vraiment là ! »

Sans rien dire de plus, madame Feuille répond : « Je t’envois voir un ophtalmologiste. »

Add a comment 4 novembre 2013

Add a comment 28 octobre 2013

Amélie et Croc-Croc

3e partie…

Quand le temps de récré arrive finalement, je sort avec mon goûter. En finissant mon orange, je lance ma pelure par terre, et le bourdonnement revient.

– Tu vois ? Il est là – il est là ! La toute petite chose verte à ramassé ma pelure! j’annonce à la surveillante.

– Amélie, il n’y a rien là… dit la surveillante en se tournant la tête vers moi.

Le petit chose ramasse la pelure d’orange et la lance dans la poubelle.

«BrrrrrrrinG !»

Add a comment 21 octobre 2013
Étiquettes : ,

Amélie et Croc-Croc

continué…

Je l’ai mis dans le recyclage, j’ai ouvert ma barre de muesli. Je l’ai avalé en deux bouchées, et sans y penser, j’ai lancé le papier par terre. Soudainement j’entends un drôle de bourdonnement ; je tourne la tête et le papier qui enveloppait la barre céréale n’était plus là…  Comment ça… mais, où est-il rendu ?  me demandais-je.

 Arrivée à l’école, je mets mon sac-à-dos sur mon crochet et je prends ma place à mon pupitre. Quand la classe de sciences commence, la professeure commence à parler. Soudainement, j’entends le même bourdonnement que j’avais entendu chez moi. Je vois une toute petite chose verte passer et vitement disparaître. « C’est quoi ça ?  je me demande, effrayée. Je me lève la main pour avertir la professeure.

 – Oui, Amélie ? elle me demande.

 – J’ai vu une petite chose verte qui bourdonnait juste derrière moi, et –

 – Ô, Amélie. Il n’y a pas de chose verte dans la classe.

 – Mais, je l’ai vu !

 – Amélie… tu n’as rien vu. Fin de discussion.

 – Hmff… »

 La professeur continue la classe comme si ce n’était d’aucune conséquence qu’il y avait une créature verte qui me suivait depuis mon départ de la maison. 

Add a comment 7 octobre 2013
Étiquettes :

Amélie et Croc-Croc

Une aventure terrestre, par Bruna

       JE ne vais jamais oublier le jour que j’ai rencontré ma meilleure amie, Croc-Croc. C’est tout-à-fait possible que vous n’avez jamais entendu parler de Croc-Croc. Vous voyez, Croc-Croc est un cropin, et l’existence de cette créature forte et sauvage comme le crocodile, doux comme le lapin, et enchantée comme une fée, dépends (en part, du moins) sur son habilité de ne pas se faire voir par les habitants dans leur charge…

 J’avais dix ans. C’était le 12 octobre,  il y soixante-cinq ans précisément de cela. «Amélie !» cria ma mère, «c’est le temps pour l’école.»

 J’ai bondis de mon lit, je me suis habillée, et j’ai descendu vite les escaliers. Je me suis pris une barre de muesli en courant dehors.

 – «Attends», dit ma mère. «C’est quoi ça, Amélie?» Elle tenait dans ses mains un dessin que j’avais fait d’une fée. Comme j’aime les fées!

– Euh… rien, j’ai répondu, l’aire bête.

– C’est quoi ça? Cette fois elle avait les sourcils froncés.

 – C’est une fée, maman…

 – Tu sais très bien, Amélie, qu’est-ce qu’on pense des dessins et des fées dans cette maison. Tu dois arrêter tout ce gribouillage et prendre la vie plus au sérieux, ma fille. Tu comprends?

 – Oui, maman.

 – Bon, mets le dans le recyclage et dépêche-toi que tu ne sois pas en retard pour l’école.

– Oui maman…

à continuer…

Add a comment 30 septembre 2013

.

.

Add a comment 6 novembre 2011

Le Voleur, 3e partie

Ô non ! Il me reste qu’une heure avant que la fête commence! Fait ton gâteau, tigre… M. Carotte se parle en essayant d’accomplir un miracle savoureux.

 

«Un .. deux .. trois .. SURPRISE !» crient M. Carotte et Violet, et par le regard sur la figure de Bruna, c’est évident que le cheval brun est bien surpris et bien content.

«Me-e-r-ci mes a-a-mis !» hennît Bruna. Ô quelle joyeuse fê-ê-ête !!

 

Add a comment 2 novembre 2011

Le Voleur, 2e partie

«Eu … d’accord..» dit M. Carotte, un peu soucieusement. Et le lapin blanc ricane de nouveau.

Deux heures passent. JoJo bouge sa reine. M. Carotte bouge son roi. JoJo bouge sa reine encore une fois, ne voyant pas le pion qui l’attend. M. Carotte remporte le roi du lapin malin, et M. Carotte gagne le match !

«D’accord,» dit JoJo, la figure rouge de rage. «Voilà tes carottes. Je retourne à la planète des Lapins Lutins..» Et d’un clin d’œil, JoJo est parti.

 

Add a comment 2 novembre 2011



Add a comment 1 novembre 2011

Le Voleur , 1e partie

«C’est l’anniversaire à Bruna», se dit M. Carotte. «Je dois faire un gâteau pour elle … mais quelle sorte de gâteau devrais-je faire ? Un gâteau au chocolat ? Non. Un gâteau au vanille, peut-être ? Non plus … Ah, je sais ! Je vais lui faire un gâteau aux carottes et aux bouteilles d’eau. Ta Da !»

Tout excité, M. Carotte marche au jardin. D’un cri il dit, « Ô non ! Ce n’est pas possible ! Où sont mes carottes ?»

Le jardin vidé de ses belles carottes, M. Carotte cours vers la maison où il fouille partout. Aucune carotte. Il cherche la planète à Violet, ne sachant pas où autre chercher. Mais les carottes n’y sont pas non plus.

En revenant chez lui, M. Carotte aperçoit quelque chose de blanc près de son jardin d’eau … non, quelqu’un blanc, avec un quelque chose d’orange dans sa bouche.

– Voleur ! appelle M. Carotte, redonnes-moi mes carottes !!

«NON !» cri le quelqu’un blanc. Et devant le tigre fâché, un lapin malin ricane en déclarant, «Je suis JOJO et TOUTES les carottes de l’univers m’appartiennent.»

Bouleversé, le tigre reste là figé.

– Hum … hum, hum, hum … marmonne le lapin blanc.

– Mais alors, hum … quoi ?

– Bon. J’ai une offre à te proposer.

– Oui … et alors, QUOI ?! M. Carotte s’impatiente avec son visiteur lutin.

– Patience, patience, le tigre. C’est ceci … si tu veux que je te redonne tes précieuses carottes, tu dois gagner un jeu d’échecs contre moi. Humm ?

 

Add a comment 1 novembre 2011

.. de nouveaux mots ..

↑Nous avons déjà un deuxième poè-me, è-me, aime! J’espère que vous l’aimez !!

Cliquer ici-bas sur le lien pour lire le nouveau poème🙂

Le deuxième poème à Violet

.

 

.

Add a comment 11 juillet 2011

.. une nouvelle sorte de poème ..

Et voici le premier poème à trois voix qui s’est produit🙂

Cliquer ici-bas sur le lien pour pouvoir le lire!
 

 Le premier poème 

.  ↑  

.

Add a comment 9 juillet 2011

Violet se trouve de nouveaux mots

 .

par

Bruna

et

Violet

.

Violet aime écrire. Parfois, Violet écrit des poèmes. Mais maintenant qu’elle n’est plus seule dans son monde – c’est-à-dire, maintenant qu’elle a des voisins tout proches – elle décide qu’elle aimerait que Bruna et M. Carotte lui joigne à lire des poèmes avec elle. Mais comment faire ça avec un poème qui a une seule narratrice?

Hum … Violet, assit dans son gros fauteuil prêt de la cheminée pense et pense et …

– Ô! C’est ça! Oui … j’écrirai un poème … à trois voix!

«Mais comment on fait ça?» se demande Violet qui n’a jamais fait quelque chose de pareil. Violet y pense de nouveau et décide que la meilleure chance de trouver une réponse à son dilemme est sur la planète Terre. Là, il y a beaucoup d’écoles et beaucoup de mots, et sûrement elle trouvera quelqu’un qui pourrais l’aider à écrire un poème pour trois voix.

Add a comment 27 juin 2011

Mes nouveaux voisins

Add a comment 4 avril 2011

Violet prends un voyage, 20e partie

C’est comme ça qui se termine mon aventure avec Bruna, la belle jumelle qui connait elle aussi les aventures. Et comme je l’ai dis au commencement de notre rencontre, Bruna à dû, elle, écrire le plus grand de notre aventure ensemble.

La chose dont je ne m’attendais pas (et elle non plus !), c’est qu’en revivant notre aventure ensemble comme ça . . . et bien . . . j’ai maintenant des nouveaux voisins ! Oui, c’est vrai – Bruna et M. Carotte ont dit leurs adieux au zoo. Ils ont fait du magasinage (bois, Home Depot ; argile, Michael’s; etc.), et les deux se sont créés une planète tout près de chez moi.

Elle est plus grande que la mienne, c’est certain, car Bruna avait besoin d’un parcours, M. Carotte, plusieurs carottes. Il voulait toujours sa cage, mais celle-ci, elle n’a pas de serrure😉

Et bien, voilà. Je vous montre le plan que Bruna m’a dessiné.

Ô la la. La transmission de leur planète à la mienne semble avoir besoin d’un peu d’travail, n’est-ce pas? Je reviens . . .

Add a comment 20 mars 2011

Violet prends un voyage, 19e partie

Les deux amies ont presque terminé le parcours. Violet concentre tout son attention sur la tâche en main, quand de nulle part il semble, on peu entendre la voix de M. Carotte qui proclame : <<BRAVO BRUNA !! BRAVO VIOLET !!>>

Le maïs soufflé bondit des mains du tigre trop excité, et Violet, elle, tombe presque de la jumelle brune.

<< . . . et il n’y a que soixante secondes qui reste pour terminer la compétition . . .>> chuchote l’annonceur au microphone.

* * * * *

Avec cinq secondes supplémentaires, Bruna et Violet peuvent entendre la foule crier à l’annoncement: <<En première place . . . Violet et Bruna!>>

.

Add a comment 14 février 2011

Violet prends un voyage, 18e partie

Et c’est comme ça que commence le concours ce jour là. Pour Violet, une aventure très différente (comme le sont souvent les aventures, n’est-ce pas ?), mais pour Bruna, c’est l’aventure de sa vie, et son cœur rebondit !

Bruna fait son premier saut d’obstacle en cinq secondes. C’est un bon temps. Mieux encore quand elle accomplit les cinq autres sauts dans une minute. L’auditoire a leur souffle coupé, si surpris sont-ils par la nouvelle compétitrice!

– Bravo Bruna ! Violet sourit de son cœur, si fière est-elle de son amie.

– Merci à toi, Violet. Tu es bonne maîtresse !

Violet rougit aux mots de son amie, et maintenant son sourire est sur ses lèvres.

.

Add a comment 15 janvier 2011

Violet prends un voyage, 17e partie

– Et maintenant, mesdames et messieurs, déclare l’annonceur de la Compétition d’équitation des prairies, nous avons Mlle Violet qui monte aujourd’hui une nouvelle jumelle à se présenter aux compétitions … eu, une eu, bon, voilà … Bruna !

L’annonceur se baisse pour que Violet l’entende : << Mais tu es trop petite et beaucoup trop jeune pour être cavalière, toi !>>

Violet se montre courageuse et réponds au monsieur :<<Ce n’est pas écrit dans les règles. >>

Mais à Bruna, elle chuchote à l’oreille : <<Ô Bruna … je suis très nerveuse … peut-être qu’il a rais – onnnn . . . >>

Il est trop tard pour les regrets car Bruna est partie à grosse vitesse avant que son jockey aïe l’opportunité de se démonter.

.

Add a comment 15 janvier 2011

Add a comment 14 janvier 2011

Violet prends un voyage, 16e partie

– Où sommes-nous ? demande Bruna avant que le vertige lui force à s’asseoir. Çà fait longtemps qu’on voyage.

– Ah, nous sommes ici, réponds M. Carotte.

– Ici, ici . . . mais où est ici précisément.

– Nous sommes peut-être aux États-Unis, dit Violet.

– Non. C’est le Canada ! réplique M. Carotte.

– Comment peux-tu être si certain, M. Carotte ?

– Noisette, le singe dans la cage voisine, en parlait tout le temps ! Je reconnais les prairies du Manitoba.

Bruna se remets debout. <<C’est vrai, Violet, dit-il. Ô regarde le pommier géant, là.>>

– Je le vois. Et donc ?

– Je reconnais l’écurie qui était sur la photo du journal, Violet ! Nous sommes ici ! Nous sommes arrivés . . .

.

Add a comment 3 janvier 2011

Violet prends un voyage, 15e partie

– M. Carotte ! Exclame Violet, mais comment . . .

– Tu as laissé les clés par terre, Madame la gardienne, réponds M. Carotte

– Je croyais que tu étais content au zoo, toujours quelqu’un là pour te nourrir et te protéger, dit Violet.

– Oui, oui, songe-t-il. Et bien, en vous entendant parler de rêves, j’ai décidé que c’était le temps que je prennes un voyage, prendre une aventure, même ! Voir le monde !

Et en regardant le ciel autour de lui, M. Carotte commence à ricaner sans pouvoir s’arrêter.

.

Add a comment 2 janvier 2011

Violet prends un voyage, 14e partie

Violet sourit un gros sourire quand elle s’est trouvée dans le bleu du ciel vaste. Elle prit un gros respire plein d’aire fraîche et en soulagement de leur fuite réussie !

Elle était heureuse de se retrouver sur la planète Terre, et malgré sentir quelques craintes de ses choix risqués, elle était contente de faire connaissance de Bruna. Bruna avait un rêve, et Violet comprenait si bien l’importance des rêves.

Mais, la Terre . . . où est-elle justement ? demande Violet en jetant un coup d’œil par-dessus le bord de la montgolfière . . .

Ô que c’est joli, n’est-ce pa-a-as ? cria Bruna.

Les deux copines entendent soudainement une petite voix leur demander : Pourquoi m’avez-vous pas demander à venir avec vous ?

Bruna et Violet se regardent sans comprendre. Mais, qui a dit ça ? elles demandent ensemble.

Avec un gros ouf, M Carotte sort de sa cachette dans un bond. C’est moi, c’est moi. Oui, c’est bien moi !

Add a comment 20 décembre 2010

Violet prends un voyage, 13e partie

– Je crois qu’il y a une autre sorti-i-ie, elle lui dit. J’ai entendu parler d’une sortie d’urgence. Tiens fort, Violet ! Et avec petite Violet sur son dos, Bruna se fuie en gros galops.

C’était bien vrai. Les rumeurs qu’avait entendue Bruna plusieurs fois lui apportait à une clairière  très spéciale, où se trouvait à son centre la plus grosse montgolfière, rouge et bleue, jaune et pourpre.

– Ô … disent Violet et Bruna ensemble, bouche bée devant cette merveille.

– C’est donc vrai, dit Bruna. C’est comme ça qu’ils sauveraient les résidents du zoo si jamais il y avait occasion. Et bi-en-en-en, mon amie, je crois que c’est notre occasion, n’est-ce pas?

Add a comment 11 décembre 2010

Violet prends un voyage, 12e partie

– Comment puis-je t’aider? Violet demande à sa nouvelle amie.

Bruna, soudainement remplit d’un espoir jamais connu auparavant, explique à Violet les opérations du zoo. …et habillée en costume de garde, tu iras remplacer le gardien durant son pause café. Il te donnera les clés, et

Une fois la serrure de la porte d’écurie est ouverte, Violet lâche l’anneau de clés par terre et s’enfuit avec Bruna jusqu’à la sortie du zoo. Hélas, en les voyant, le gardien se met à parler par portatif qu’il garde accroché à sa ceinture.

-Ô-ô-ô! No-o-o! hénil Bruna. Saute sur moi, vi-i-te, Violet!

Add a comment 28 novembre 2010

1 commentaire 28 novembre 2010

Violet prends un voyage, 11e partie

Et c’est comme ça que Bruna avait partagé cette histoire avec Violet . . .

Un beau jour de printemps, Bruna avait fixé les yeux sur un homme assis devant son écurie. L’homme lisait un journal, et sur ce journal Bruna avait remarqué une belle jument qui avait un humain sur son dos. Elle avait l’aire fière et forte. La manchette lisait: Blanche rapporte une troisième médaille aux compétitions nationales!

C’est depuis ce jour là que Bruna rêve aux compétions, et demande à qui elle peut tout ce qu’elle voudrait savoir au sujet d’équitation et de compétitions.

— Comme j’aimerais çà-à-à, se confie-t-elle à Violet.

Les nouvelles amies se regardent un bon moment, les deux les larmes aux yeux.

1 commentaire 1 novembre 2010

Violet prends un voyage, 10e partie

Violet ferme les yeux et souhaite sur une étoile filée pour se retrouver sur sa chère planète Terre . . .

Entourée par des cages où se trouvent toutes espèces d’animaux, elle se demande à haute voix où elle est, tout à fait. C’est M. Carotte qui répond le premier:

— Euh quoi, tu n’as jamais visité un zoo?

— Oô, dit Violet avec caution, un zoo —

— Mais, c’est très bien le zoo! répond le tigre noir et orange. Ils prennent bien soin de moi ici.

— Ah oui? demande Violet. C’est vrai?

— Mais oui, ronronne le tigre couleur carotte. J’ai toute la nourriture qu’il me faut, et ici, je me sens protégé.

— Moi je n’aime pa-a-as, se fait entendre soudainement un hénissement.

— Est-ce qu’il y a un autre tigre dans ta cage?

— No-o-on! Ici, derrière toi, chère fille. Je m’appelle Bruna et moi, je suis un cheval.

Et c’est comme ça que Violet est arrivé à rencontrer sa copine aventurière par le nom de Bruna.

Add a comment 31 octobre 2010

L’amie à Violet

Il y a looooooooooooooongtemps, durant mes voyages dans l’univers où se trouve la planète Terre, j’ai rencontré une jolie fille qui avait neuf mille miles. Elle s’appelle Bruna. J’oublie pourquoi et je ne demande pas, pourquoi elle est brune.

Quand elle a vu que j’avais de la difficulté à me rappeler se qui s’était passé durant le soir aux deux lunes, sur la planète Amarana, elle me dit, Je vais te le compter. On écrira ça ensemble!

Bruna aimes beaucoup écrire, et, si je me rappelle bien, elle aimes aussi BEAUCOUP les aventures!

Et voilà! C’est elle, ici. C’est mon amie Bruna! C’est vrai qu’elle est jolie, n’est-ce-pas? Elle voulait que je prenne sa photo avec monsieur Parker. C’est lui près de son crayon, le petit tigre orange au gros sourire. Bruna dit, C’est bien lui notre muse, n’est-ce pas?

Et quand Bruna et moi écrivons notre recueil d’aventures ensemble, M Parker est toujours, toujours là à nous rappeller ce qui s’est arrivé durant nos aventures ensemble, à moi et à Bruna…

Add a comment 30 octobre 2010

Add a comment 15 novembre 2009

Violet prends un voyage, 9e partie

Assis au bord de l’eau, Violet se rends compte tout d’un coup que le soleil s’est couché. Mais comment ça? se demande-t-elle. Il faisait soleil il n’y a que quelques min . . . Oh!

Devant elle se lève deux lunes. Une est orange et l’autre est jaune. La lune orange est beaucoup plus grande que celle jaune.

Comme c’est beau …Violet sourit. Ça lui rapporte au Sahara, un désert sur la planète Terre où elle avait rencontré l’homme orange. Comme ils avaient pris une belle marche ce jour là! Et les deux avaient fait des anges dans le sable. Un gros, un petit. Le gros, orange – son propre ange, violet.

Soudainement, la Terre lui manque beaucoup . . .

1 commentaire 11 novembre 2009

036

2 commentaires 15 octobre 2009

Violet prends un voyage, 8e partie

– Et bonjour à toi, Vi-O-let.  Que fais-tu ici, sur Amarana, ma chère?

– Je suis en voyage, dit Violet, et je cherche une aventure!

– Une aventure?  Hee hee, dit le poisson zébré.

– Et oui.  J’aime beaucoup les aventures.  Tu trouves çà drôle?

– ha Ha! Ho ho! hee …

– Mais pourquoi tu ris?

– Oh, je ne ris pas … je veux dire, ah … une aventure, marmonne Argent.

– Qu’y-a-t-il, Argent?

– Et bien.  Humm.  Eu … c’est quoi, précisément, une a-ven-ture?

Violet est très surprise par la question de son nouvel ami.  Le poisson a l’aire gêné, et elle explique donc :

– Les aventures, commence Violet, un peu incertaine, sont imprévues.  Ils arrivent par hasard.  Oui, c’est çà!

– Par hasard?  Donc, comment seras- tu quand tu auras trouvé ton aventure?

– Humm.  Je le saurai parce que … je serai surprise, tu vois?

– Oh, répond le poisson penaud.  Les aventures, ça me semble compliqué.

– Non, je ne le crois pas.  Ce n’est pas compliqué de vivre dans le moment.  C’est parfois difficile, oui, mais rarement compliqué.

Argent demeure tranquille pour quelque temps, pars sous l’eau claire, se sort le nez et dit, Bonne Aventure, Violet!  Hee hee!

1 commentaire 12 octobre 2009

094

Add a comment 2 octobre 2009

Violet prends un voyage, 7e partie

– Oui, oui, oui … c’est bien moi qui te parle, mademoiselle. 

– Oh … eu … bonjour, monsieur poisson.

– Hee hee, rit le poisson avec le sens d’humeur, j’ai un nom, tu sais.  Je m’appelle Argent.

– Oh …

– Mais quoi ? Es-tu toujours surprise, toi ?

– Eu … et bien … non, mons … eu, Argent.  C’est que … pourquoi t’appelles-tu Argent et que tu es zébré blue et jaune ?  Je ne vois aucun argent, monsieur le poisson.

– Que t’appelles-tu, toi ?

– Je m’appelle Violet, et je viens de …

– Violet ?  Hee hee, rit encore le poisson nommé Argent.  Je ne vois aucun violet sur toi, jeune fille.  Pourquoi t’appelles-tu Violet ?

Violet s’assoit tout près de l’eau, réfléchie un moment, et dit au poisson ricanneur, Bonjour poisson au joli nom.  C’est un plaisir de te rencontrer.

Add a comment 26 septembre 2009

Violet prends un voyage, 6e partie

Quand elle arrive au bord de l’eau, Violet entend une voix lui dire, Bonjour !  Surprise, elle regarde autour d’elle.  Personne n’est là.

– A-llôôôôô ! revient la voix étrange.  Violet tourne et tourne mais ne vois personne.  Regarde ici, la voix continue. En bas en bas en bas bas bas … hee hee … oh la la, je crois que l’étrangère est aveugle.034

– Je ne suis pas aveugle, répond Violet, mais eu … je ne te vois pas.  Violet regarde autour de ses pieds et des champignons et des jolies végétations qui poussent avec fierté dans la jungle.

– ICI !  répond la voix encore une fois, je suis sous l’eau, allô-allô-allô, hee hee.

Violet se penche lentement, soigneusement, au bord de l’eau vivante, et elle apercoît un poisson zébré blue et jaune.

Add a comment 20 septembre 2009

Violet prends un voyage, 5e partie

029

Violet se lève de son tabouret rouge et failli tomber.  La mousse moelleuse sous-pieds fait que sa démarche est comme une danse!  Elle se dirige vers le son de l’eau coulante, une musique qui lui plaît toujours. 

La végétation sur la planète Amarana est  très, très verte. Violet pense,

– C’est l’odeur du paradis ici …

Les oiseaux jaunes et blues et rouges continuent à chanter.  Et Violet, en souriant, continue sa marche parmi le vert épais.

Add a comment 12 septembre 2009

Violet prends un voyage, 4e partie

– Au revoir, chère rose. Au revoir, petits pois.  Au revoir, jolies marguerites. Ici, Violet soupire, mais une des mille libellules vient la chatouiller pour faire rire la petite.

Violet s’assoit parmi les mille libellules et ferme les yeux.  Quand elle les ouvre, Violet se retrouve assis sur un gros champignon rouge, un tabouret très, très confortable!  021Elle entend le gazouillement d’oiseaux qu’elle n’a jamais, jamais auparavant entendu.  Violet sait qu’ils lui chantent la bienvenue.  Elle est contente avec son choix. 

-Je crois que Amarana va bien me plaire, elle se dit de son choix de planète.

Add a comment 7 septembre 2009

Violet prends un voyage, 3e partie

– Bonjour chère rose! Violet va faucher un peu d’eau de puits pour sa rose. Elle est très contente de revoir son jardin : la rose rose, les deux marguerites jaunes, et les trois petits pois, parmi mille libellules blues qui dansent autour d’elle tandis qu’elle arrose ses plantes. Mais Violet désire toujours prendre un voyage, sans n’avoir fait aucune décision à ce sujet.

Elle s’assoit encore une fois devant le Gros Livre de l’Univers, cette fois faisant attention de n’y aspirer aucune poussière. Elle ne veut pas se retrouver dans un monde rose, tu vois. Violet feuillette le Gros Livre et après une demi-heure de ‘hum’ et ‘ohhh’ et ‘non jamais!’, elle prend sa décision.

– Bon, je l’ai! déclare Violet, et elle hausse le Gros Livre dans la cheminée qui se trouve près de son fauteuil rembourré de mousse douce. Çà fait des centaines d’années depuis que Violet a dû faire un feu sur sa planète, sa cheminée lui servant maintenant de place secrète.

– Ah, mais…quoi apporter? se demande-t-elle.

Add a comment 25 août 2009

057

Add a comment 19 août 2009

Pages

Catégories

Liens

Méta

Calendrier

septembre 2016
D L M M J V S
« Avr    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Most Recent Posts